13
Imprimer      Envoyer à un ami     

Aux psy ayant trouvé un emploi...

Page 01 



Membre depuis le

Posté :

Bonjour,
Des psychologues (gradués ou licenciés) / psychothérapeutes / etc., ayant trouvé un emploi, viennent-ils discuter sur ce forum ?
Je serais heureuse que vous décriviez votre parcours professionnel, les difficultés à trouver un poste, comment vous avez surmonter tout cela, en quoi consiste exactement votre travail maintenant, ect.
Tous les domaines d'intervention m'intéressent : handicap, prévention, nutrition, gérontologie, ...
Ce post aura sera positif car il nous parlera de personnes ayant réussi à trouver un job. Ca peut être très enrichissant !
Merci d'avance.



Membre depuis le

Posté :

J'ai trouvé

Quelle bonne idée de penser positif!
Personnellement, j'ai galéré un an après mes études avant d'enfin trouver un poste salarié! Pendant cette année, j'ai travaillé comme intérim (horeca et garde d'enfants malades) car il faut bien des sous. J'étais aussi bénévole dans une petite association où je faisais un vrai boulot psycho-social. Plusieurs fois, j'ai mis mon cv sur ce site et la deuxième fois que j'ai été contacté par ce biais fut la bonne! Je suis licenciée en psycho mais engagée sous statut éducatrice dans un centre de jour pour personne handicapée. Peu importe, j'aime ce que je fais! A côté de cela, j'ai fini par être rénumérée en tant qu'indépendante là où j'étais bénévole et maintenant, grâce à ce nouveau statut, je commence dans un planning familial! N'hésitez donc pas à mettre votre cv sur ce site et ce très régulièrement (au bout d'un mois, je crois, il est supprimé), n'hésitez pas non plus à répondre aux offres qui ne correspondent pas à votre diplôme et dites-vous que toute expérience est bonne à prendre et que vous n'allez pas nécessairement faire carrière dans ce poste! Dès que l'on travaille, c'est fou comme vos cv vont directement être mieux reçus! J'ai eu plus d'entretiens d'embauche depuis que je travaille que pendant mon année de chomage!
Bon courage à tous!



Membre depuis le

Posté :

Merci beaucoup pour ta réponse...

C'est vrai que le statut m'importe moins que les fonctions. Tant qu'on sent bien là où on travaille et que les factures sont payées, ça va. Je penserai à mettre mon C.V en ligne. Je ne pensais pas que cela pouvait concrètement porter ses fruits !
J'aime beaucoup la façon dont tu as évolué professionnellemnt. Je prends bonne note de touts tes conseils et te remercie de m'avoir répondu. Je te souhaite tout le bonheur du monde dans ton parcours .
Audrey



Membre depuis le

Posté :

ré-orientation psy

Bonjour,j'ai une formation de psychologue social(clinique et experimental),mais j'ai toujours travaillé jusqu'à ce jour dans le monde des entreprises (sélection,Ressources humaines) en Belgique et à l'etranger. Je voudrais faire une ré-orientation de carrière tournée vers la clinique ,l'approche thérapeutique afin de pouvoir travailler vers l'aide aux victimes. Que peut-on me conseiller comme formation ou stage,activité Bénévole? Toutes les suggestions sont bienvenues .Merci de me répondre par E-mail
Katstro@skynet.be



Membre depuis le

Posté :

Quête

Bonjour la Belgique,

J'arrive de France, et je suis psychothérapeute. Mon métier est une passion, et je souhaite évoluer vers la musicothérapie. Connaissez vous des formations ?

De façon plus générale, je serai heureuse de faire connaissance avec d'autres thérapeutes : le respect, l'échange sont des valeurs promordiales à mes yeux. La vie est cadeau, la musique est notre soin de l'âme.

A bientôt de vous lire.
Patricia



Membre depuis le

Posté :

galère, puis trouvé

bonjour
en sortant des mes études (2001), j'ai galéré un an au chômage. ensuite, j'ai bossé deux ans comme éducateur dans un centre d'hébergement pour ados (Aide à la Jeunesse).
Maintenant, j'ai un boulot de psy aussi dans l'AAJ. je fais du travail familial.
pourtant, au départ, j'ai suivi l'orientation neuropsycho et fait un mémoire en psycho du sport. je crois qu'il ne faut pas se cantonner à l'orientation suivie au départ.

Philippe



Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

Bonjour,

Pour ma part, cela a été progressif: j'ai trouvé un premier travail d'interventions ponctuelles en tant qu'indépendant deux mois après mon diplôme, grâce à mon mémoire, puis un partage de cabinet, grâce à un stage, et ensuite d'autres consultations et un mi temps salarié dans le domaine de l'enfance en difficulté, grâce égalementà un autre stage. Le milieu psy, me semble t il, fonctionne beaucoup par bouche à oreille. Pourquoi organiser un recrutement quand un collègue peut vous recommander un ancien stagiaire dont il a été content?
Bien sûr, ça demande un investissement important, et se cantonner au parcours universitaire ne suffirt pas, il faut prouver, en quelques sortes, qu'on est suffisamment motivé à travailler dans le domaine.



femme

Membre depuis le 21/02/2006
188 messages

Posté :

j'ai trouvé un emploi

personnellement j'ai obtenu mon graduat en psychologie en 2003, j'ai beaucoup galéré avant de trouver ce job-ci que j'ai depuis le mois de décembre dernier tout de même et que je compte bien gardé car il répond à certains critères que je m'étais donné

en fait je suis sortie de l'école comme beaucoup de monde pleine d'optimiste mais j'ai vite déquanté et je me suis rendue compte qu'il n'y avait pas beaucoup de places dans le milieu que je recherchais, en effet je recherchais au début dans les enfants mais je ne trouvais rien car les employeurs me trouvaient trop jeune, pas assez expérimenté, ou me disaient préférés un autre type de métier etc.. conclusion j'ai cherché vers un autre public mais tjs vers la psycho mais rien n'est arrivé, puis un jour j'ai trouvé une petite annonce pour du travail en piscine et là je me suis présentée et j'ai été prise pour 4 semaines d'essai soi disant que j'allais signé mon contrat après! mais rien n'est jamais arrivé et je me suis donc fait jetée après ces semaines car j'avais mis sur le tapis la malhonneté et le travail en noir surtout!

puis j'ai travaillé un peu ailleurs mais là l'onem a mis le halte là car je ne travaillais pas dans le nombre d'heures requis par ma commission paritaire donc à novueau arret de ma profession

et enfin juste avant ce job j'ai fini par trouver un boulot mais qui correspondait pas du tout à mes attentes mais qui me permettait au moins de me valoriser car je perdais fortement confiance en moi après deux ans d'attente! et là après un mois mon employeur m'a mise dehors car j'avais été me présentée à un examen pour entrer ailleurs et de là 'jai trouvé quelque chose ( le boulot de maintenant) depuis décembre, je travaille dans une école où je m'occupe de gérer le personnel enseignant. ce travail me plait bien car je voulais depuis quleques temps travailler dans la gestion du personnel depuis que j'avais fait un stage forem dans une grosse boite.



Membre depuis le 20/03/2006
51 messages

Posté :

bonjour à tous et à toutes...

Patricia, si j'ai bien compris tu viens de France avec un diplome en psychothérapie, pourrais tu me parler de ton parcours professionnel, comment as-tu obtenu ce titre????..car je compte m'exiler en France...Merci beaucoup

Bon courage à tous....et pour tout ceux qui perservent...ne vous inquietez pas...ca finira par arriver..clin d´œil j'ai moi même galérer deux ans...alors...courage

Angeline



Membre depuis le 29/09/2006
1 message

Posté :

Bonjour à tous

Sorry mais ce message s'adresse surtout à Angeline: tu dis vouloir t'exiler en France? C'est ce que moi j'ai fais. Si tu veux des infos (démarches administratives, équivalence de diplôme, etc), voici mon adresse mail: step27@hotmail.fr

Bon courage à tous, je connais bien les galères pour avoir un emploi de psy. Pour le moment, je travaille comme indépendante quelques heures et je cherche toujours autre chose de plus "stable" à faire en plus. Il ne faut pas désespérer.


Page 01 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus