5
Imprimer      Envoyer à un ami     

restriction des Allocations d'handicapés pour les personnes honnête?



Membre depuis le 01/03/2006
1 message

Posté :

J’arrive sur ce forum….
Et déjà pour dénoncer certaines aberrations de la société dans laquelle nous vivons.

Je suis handicapée physique de naissance,
J’ai suivi une scolarité tout à fait normale.
Mes parents m’ont inscrit au Ministère des Affaires Sociales, de la Santé Publique et de l’Environnement. Allocations aux handicapés.

Jusqu’à la fin de ma vingtième année, mes parents ont perçu des doubles allocations familiales.

A mes 21 ans, j’ai perçu des allocations de remplacement de revenu et d’intégration type 4 donc plus de 66 % d’handicap.

Oui, j’ai omis de vous signaler que je n’étais pas rentable dans cette société où le rendement est priorité même face à la compétence des personnes.

Un peu déçue de ne pouvoir travailler, je me suis mise en quête de chercher un travail bénévole…

Un travail bénévole n’est pas si simple à trouver.

Je ne peux pas chercher de bénévolat avec des tâches manuelles (l’handicap étant là).
Je dois trouver qui m’épanouisse aussi, autant au « travail » avec joie et non un boulet aux pieds.
Je ne peux trouver un bénévolat trop loin de chez moi… (Je ne conduisais pas à l’époque, en résumé mon père devait me véhiculer)
De plus certains a.s.b.l ou sociétés qui veulent bien de vos « services » ne vous rémunèrent que très peu souvent ou pas du tout les frais de carburant occasionner pour vos déplacements.

Toujours, est-il que j’ai quand même travaillé bénévolement pendant un bon nombre d’années, plus d’une décennie dans 4 boites différentes… et percevais mes deux allocations du fond des handicapés.

En 2004, je fis la rencontre de mon mari

Je savais qu’en me mariant j’allais perdre une partie de mes allocations (celle de remplacement de revenu) … Ce qui me semblait logique vu que mon mari travaille et touche un salaire d’enseignant.

J’allai me renseigner via la mutuelle pour connaître le montant que je percevrais à l a suite de mon changement d’état civil

La réponse pour moi fut un choc et puis de la colère…

Je perdais la totalité de mes allocations de remplacement de revenu (jusque là, je comprenais)
Mais là, où je ne peux pas concevoir c’est que l’allocation d’intégration allaient elles aussi quasi disparaître.

– je rappelle que cette allocation est octroyée dans le but de dépenser des soins médicaux pour le handicap, les médicaments et pour m’aider dan les tâches ménagères que mon handicap m’empêche d’effectuer etc…. -

Non, là je crie au scandale …
Je ne perçois maintenant en tant que personne à charge de mon mari, une allocation d’1/6 de mon allocation d’intégration (n’étant pas mariée).
Alors, je me demande vraiment si la loi n’incite pas les gens « honnêtes » à devenir malhonnêtes en contournant les lois.

D’ailleurs, un employé de la mutuel m’a donné des conseils judicieux

- Mademoiselle, ne vous marier pas
- Vivez ensemble, mais ayez une boîte postale séparée

Dans ce dernier cas de figure, n’est-ce pas contourner la loi, n’est-ce pas répréhensible ?

Dernièrement j’ai vu une émission TV : une femme au chômage, avec trois enfants disaient « moi, je suis bien comme je suis, je n’ai pas besoin, ni l’envie de travailler, je gagne suffisamment, de plus les allocations familiales et pour finir mon conjoint aussi est au chômage… »

Excusez-moi, mais c’est honteux, moi j’ai envie de travailler, on me l’interdit….
J’ai assez pour vivre mais je dois faire attention à la fin du mois.

Croyez-vous que mon handicap va s’arranger avec l’âge, si c’est le cas, ce serait un vrai miracle… Celui-ci ne va pas augmenter mais les conséquences de celui-ci, oui !!!

Alors, je ne comprends pas, si un ministre pouvait me lire, m’entendre.

Si j’avais écouté les conseils de l’employé cité ci-dessus :

Je ne serais pas mariée, je vivrais sous le même toit que celui que j’aime mais avec un domicile fictif…. Il en est sûrement qui vont me dire :

Mais oui pourquoi ?

J’ai des convictions
Et je veux respecter la loi même si je la trouve mal faite.


Alors ma question : favorise t-on les gens honnêtes à le rester ou non ?:



P.S : La seule chose que j'ai pu garder, ce sont mes "avantages" sociaux....



Membre depuis le 20/02/2006
17 messages

Posté :

Ah, notre "bon" vieux code Napoléon qui présuppose qu'une cohabitante est automatiquement entretenue, elle et ses enfants d'un premier lit, par "son homme".
Les allocations de chômage accordées après neuf mois d'attente si l'on a terminé mais raté une troisième technique, mais PAS si l'on a réussi cinq années de générales. Là, il est présupposé qu'un enfant suivant des études générales a une famille plus riche que celle d'un enfant faisant des professionnelles, peut-être ?
Injustice ! injustice ! et cela dure depuis si longtemps alors que l'anomalie est criante.
Je vous ai lue attentivement, pb, et ne puis dire qu'une chose, c'est que je partage vos convictions.
All the best !
Bérengère



Membre depuis le 23/05/2006
7 messages

Posté :

degoutant ce quil vous font en ce moment je subi une galere differente mais qui me fait profondement souffrir interieeurement si vou voulez on peut approfondir la discution salutations n esitez pas a me contacter



Membre depuis le 30/05/2006
12 messages

Posté :

bonjour, la lois est ainci faites et des fraudeurs il y en aura tjr. Ce qui vous arrive est injuste, je peux vous conprendre. Mais allez voir si un peu plus haut ils ne fraudent pas non plus? Etre honnête en belgique..... c'est mon avis



Membre depuis le 30/05/2006
12 messages

Posté :

excusez pour les fautes de frappe. Je debute en informatique



Membre depuis le 30/01/2007
1 message

Posté :

Bonjour,

Je voudrais faire part de ce que je considère comme une escroquerie.
Je frèquente pour des raisons professionnelles un homme en apparence très bien, bien habillé, deux voitures, vit dans un très bel appartement avec parquet, jardin& garage. Il vit avec sa mère dont il s'occupe et elle touche une pension.
ET de surprise en surprise ... je constate, sur base d'écrits, qu'il touche une pension comme handicapé isolé. Je suis absolument révoltée que dans notre pays des choses pareilles arrivent ...
Quand je vois sur ce site le nombre de gens qui souffrent sans pouvoir bénéficier d'une quelconque allocation d'handicapé, je suis révoltée. J'ai moi-même des personnes handicapées dans ma famille et j'estime que c'est déjà suffisamment de souffrance. Ce genre de personnes qui se permettent de détourner de l'argent qui devrait légitimement revenir à certains qui en ont réellement besoin.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus