Rapports d'activités

Un projet en co-éducation

Le tissage d'une relation de confiance avec les parents (la famille) se développe autour d'un projet commun : le bien-être de tous, enfant, parent, professionnel(le).
L'objectif premier est bien de sécuriser l'enfant lors de la séparation d'avec les parents mais pas seulement. Cela permet également de produire une relation triangulaire où chaque acteur - enfant, parent, professionnel(le) - tient lieu et place d'individu et de partenaire.

Le milieu d'accueil reconnaît et partage les différentes pratiques familiales et/ou culturelles et s'en instruit. Sans chercher à les imiter à tout prix, les professionnel(le)s s'en inspirent pour l'ajuster à leur pratique lors de l'accueil des enfants.
Ce projet d'accueil tente de vivre ensemble une série de moments d'échanges et de partages conviviaux pour ne pas réduire les contacts à l'accueil de l'enfant mais aussi pour permettre aux parents, souvent isolés de part leur histoire de migrants, de créer des liens entre eux. Ceci afin de créer une proximité ou complicité avec eux.

Ainsi, se note la volonté de relier les deux « mondes » dans lesquels l'enfant est amené à se développer.
Pour dynamiser cet accueil des familles et rendre les parents acteurs dans la maison d'enfants, l'équipe organise régulièrement des moments formels : rencontres parents sur le thème de l'éducation, rencontres individuelles, festives, créatives (par exemple : production d'un CD de berceuses avec les parents chanteurs, livre de cuisine avec les parents chefs coqs…), dans lesquels les parents peuvent s'investir en fonction de leur temps, énergie, intérêt… ou même initier des projets eux-mêmes (musique, dessin, cuisine, journal de vie…). Et il y a aussi des moments informels, grâce à des activités sur le terrain : accueil journalier individualisé, fête de Carnaval …
Les comportements des accueillants(es) renforcent cette dynamique par rapport à l'accueil des parents. Par exemple : appeler les parents « maman de » et « papa de », les « faire entrer » dans les lieux d'accueil, prendre des nouvelles de leur parcours, les soutenir dans les moments d'essoufflement… permet que ces liens se créent avec les familles. Ces liens de confiance et de partage permettent des actions bénéfiques pour une relation de partenariat qui accompagne les enfants pour grandir sereinement.

Rapport d'activités 2014